YOUNG-MI KIM

 

“ Dessiner ou peindre selon les techniques conventionnelles résulte souvent en des toiles traditionnelles. Les œuvres nées ainsi se regardent seulement de manière unidimensionnelle, à plat.

 

Mon désir de surpasser ces procédés traditionnels m’amène depuis quelques années à étudier, puis recourir à différentes techniques. Un procédé récurrent consiste à utiliser mes mains nues pour poser les couleurs, en évitant les pinceaux. Cette manière de procéder évoque des propriétés physiques régressives et inscrit le geste de peindre dans quatre dimensions.

 

Plus loin, une œuvre qui bouge selon divers angles fait penser à l’art mobile « Moving Art », en assemblant puis projetant les images sur un disque qu’on pourrait nommer « art pictural en quatre dimensions »

Les lignes du corps qui se répètent donnent l’illusion de plusieurs regards superposés qui mettent en mouvement ces œuvres. Cette technique insuffle la vie à ce qui est informe; elle lui donne plusieurs formes possibles. Comme pour le « Techno Body » visuel en perpétuel changement d’Orlan, on est ici confronté à un regard constamment changeant qui aide à suivre le mouvement de la lumière. Il s’agit d’une vision du corps humain : si la technique chirurgicale a permis durant plus de 50 ans à Orlan ses performances expérimentales, mon travail évoque mon corps (hérité de ma mère) avec tous ses défauts, comme ce kyste qu’on a dû m’enlever.

 

Bien entendu, le corps est l’autre; il implique la mère et soi-même. C’est un acte qui libère des souvenirs liés à ma mère, et de la souffrance de ne pas avoir pu à mon tour me « connecter » à la prochaine génération.

 

En même temps, ce sont des travaux intimes et tragiques, reflétant à la fois une recherche esthétique sur le corps que je mène depuis une trentaine d’années et (depuis une dizaine d’années) l’histoire de ma famille.

 

Mon journal intime prospectif est fait d’images. Pour Ulrich Beck, une catastrophe ne se limite pas à un pays ; mes tableaux racontent désormais l’histoire de ma famille. A l’approche de mes soixante ans, je ne peux lâcher ce lien.

 

Young-Mi KIM

Three Chatting Women

Kim Young-Mi

여인들의 수다,Oil on Paper 42x52 2017 350만원

2 500€"

CONTACT

ArtsKoCo

5 rue  Auguste Liesch

L-1937 LUXEMBOURG

 

contact@artskoco.com 

+352 621 23 01 03

© 2020 ArtsKoCo.

Proudly created by Distinct Communication